Voici mon journal de voyage en ligne. Suivez-moi dans mon aventure au Royaume-Uni.

Tuesday, 22 November 2011

Bath, Stonehenge & autres péripéties

Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas abandonné l’écriture de mon blog, loin de là. Il s’est tellement passé toutes sortes de choses dernièrement, autant des bonnes que des mauvaises. Il y a eu des jours où j’ai eu envie d’arrêter tout ça, d’aller à l’aéroport d’Heathrow et de prendre un billet de retour, mais heureusement je n’ai pas fait ça et je ne veux pas revenir tout de suite. Ça serait tellement dommage de tout arrêter alors que mon expérience ne fait que commencer. Je vous expliquerai plus tard les raisons de ce petit désespoir, mais avant il faut que je vous parle du petit voyage que j’ai fait.

En effet, samedi le 12 novembre BUNAC organisait un petit voyage dans une ville qui s’appelle Bath et aussi à Stonehenge. Bon je vous vois vous demander pourquoi la ville s’appelle Bath, tout simplement parce c’est reconnu pour ses bains! Ce ne sont pas des bains ordinaires, ce sont des bains romains! Le voyage comprenait la visite des bains romains et ça valait vraiment le coup. J’ai bien aimé l’avertissement donné par les employés : attention le plancher à deux mille ans! Ça peut paraître assez rigolo, mais il faut quand même regarder où l’on marche pour ne pas trébucher. C’est fascinant de voir que l’eau des bains est chaude en permanence grâce à une source naturelle. Il y a aussi toutes sortes de ruines romaines et d’objets très vieux qui sont exposés. Disons que je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de choses à voir dans l’exposition de ces bains qui font la fierté de cette ville.
La visite des bains romains 

À mon arrivée à Bath, un climat typiquement anglais nous attendait; c’était très brumeux. J’aime bien l’atmosphère que ça crée et nous avons été très chanceux, car dès que la visite de Bath a commencé, tout est redevenu clair et ensoleillé. J’ai eu droit à une visite très rapide, donc je compte bien y retourner éventuellement, surtout quand le guide nous a dit que Bath est reconnu pour ses antiquaires. Nous avons vu les classiques rapidement, dont le Royal Crescent qui est un énorme bâtiment – probablement le plus célèbre de la ville – en forme de demi-cercle où il y a des appartements de luxe. Les bâtiments de Bath sont pour la plupart d’une pierre jaune-beige et c’est très typique de la ville. On nous racontait qu’il y a  même une loi qui oblige quiconque qui construit un nouveau bâtiment à utiliser cette pierre pour garder l’harmonie. Vraiment, Bath a été un coup de cœur, c’était une ville que j’avais prévu de visiter même avant de partir pour l’Angleterre et le tout a excédé mes attentes.
Le fameux Royal Crescent

La deuxième partie du voyage s’est poursuivie à Stonehenge, le fameux endroit mystérieux où des pierres extrêmement lourdes venues de loin se tiennent depuis très longtemps, on compte les années en milliers! C’est intéressant de se questionner sur le pourquoi que ses roches ont été déplacées ici et sur le comment ils sont parvenus à le faire avec le poids énorme que pèse chacune de celles-ci. Bien que j’étais content d’avoir vu Stonehenge, je ne pouvais pas m’empêcher de penser que c’est quand même «un tas de roches.» La visite s’est terminée très rapidement, car les heures d’ouverture étaient exceptionnellement écourtées. Pour se racheter, le guide a voulu nous amener à un village dont le nom m’échappe où il y a d’autres ruines. Le seul petit hic, c’est qu’il fait noir assez tôt et que nous avons en effet cherché des roches qu’on ne pouvait pas voir. C’était vraiment comique comme situation et le guide s’est excusé, malgré que ce n'était pas vraiment de sa faute.
Visite de Stonehenge

Après avoir passé une excellente journée, les jours qui ont suivi ont été un peu moins rose. Tout est arrivé en même temps : perte de mes clefs, entrevue désastreuse, inquiétude concernant la recherches d’emplois et d’autres petites choses qui sont arrivées en même temps. J’étais vraiment déprimé et j’avais envie de tout lâcher. Merci à tout le monde de m’avoir convaincu du contraire et merci de votre support pendant ces moments un peu plus dur. Comme on le dit si bien, après la pluie le beau temps. Pas longtemps après tout cela, j’ai reçu un appel d’un magasin de jouets dans le coin de Piccadilly Circus. Le magasin s’appelle Hamleys et ils voulaient me passer en entrevue. Je suis allé à l’entrevue et tout s’est bien déroulé. Deux jours plus tard, on m’a téléphoné pour m’annoncer la bonne nouvelle : j’ai été choisi! Aujourd’hui, j’ai commencé ma première journée chez Hamleys et j’ai bien apprécié. Ça va être encore plus spécial quand le temps des fêtes va s’approcher. Hamleys, c’est un magasin de plusieurs étages et qui est décoré d’une manière très attrayante autant pour les enfants que pour les adultes. J’ai hâte d’être un peu plus expérimenté pour connaître mon emploi un peu mieux.
Le Tower Bridge le soir

Je n’ai pas cessé de visiter Londres, loin de là! Dernièrement, j’ai décidé d’aller explorer la ville le soir pour voir Londres sous un différent angle. Avec toutes les lumières, je peux vous dire que ma balade a été agréable. C’est seulement triste que ma caméra ne puisse pas prendre des photos aussi belles que ce je voyais. J’ai encore une fois profité des musées gratuits de Londres en visitant le musée de sciences naturelles et le musée de Londres. Pour ce qui est des sciences, bon ce n’est vraiment ce qui me passionne le plus sur Terre, mais j’ai quand même trouvé ça intéressant de voir les fossiles. Le dinosaure qui nous accueille dans le hall rend le tout vraiment majestueux, car même sans dinosaure, le hall est quelque chose. Pour ce qui est du musée de Londres, en fait c’est surtout un musée sur l’histoire de la ville. J’ai vraiment aimé ma visite et j’ai passé énormément de temps dans la section victorienne du musée, car il y a petit village d’époque qui est recréé. La deuxième section que j’ai regardé le plus, c’est celle du début du 20e siècle. Il y avait aussi des témoignages de gens qui ont vécu la Seconde Guerre mondial. Bref, il y a de quoi passer beaucoup de temps, car il y a tellement d’époques qui nous sont expliquées.
L'imposant hall du musée de sciences naturelles et son dinosaure 

L'exposition sur le début du vingtième siècle au musée de Londres

Dimanche le 13 novembre, il y a eu une cérémonie en lien avec le jour du souvenir. Le secteur de Whitehall était fermé aux automobilistes et il y avait une parade. La reine assistait à la cérémonie et je me suis rendu sur place avec un espoir minuscule de la voir au loin. Avec la quantité de gens qui étaient présent pour l’événement, je n’ai pas pu la voir, mais sa présence se faisait quand même sentir. De quelle manière? Et bien c’était la première fois de ma vie que je passais un détecteur de métal pour pouvoir aller sur le trottoir. La parade a duré près de deux heures et j’ai vu toutes sortes de militaires en costume traditionnels, des gardes comme ceux qui sont devant Buckingham Palace et des vétérans de la guerre. Il y a eu la minute de silence au moment où Big Ben a sonné. Vraiment, c’était une ambiance particulière et j’étais content d’avoir été là. Il y avait aussi de la musique militaire et je me suis approché du Cénotaphe, le monument qui est relié à la guerre. Toutes sortes de coquelicots y étaient déposés. Le terrain sur lequel Westminster Abbey se situe était rempli de petites croix blanches surmontées de coquelicots et même à Green Park, il y avait une cérémonie du souvenir provenant du gouvernement canadien vu que les Britanniques et les Canadiens ont souvent combattu ensemble. J’étais bien content que la cérémonie soit bilingue, même si le français qui y était parlé était assez médiocre. J’ai terminé mon après-midi en beauté dans l’un des plus grands parcs de Londres : Hyde Park. C’est immense et très beau. Bien sûr il y a plein de canards et d’oiseaux, mais on y retrouve aussi des jardins très diversifiés et il y avait même des manèges pour un événement quelconque. Je peux vous dire que je n’étais pas le seul à avoir eu l’idée d’aller me promener à Hyde Park.
La parade du Souvenir

Le Cénotaphe

Hyde Park et ses oiseaux

Cette semaine, je vais me familiariser avec mon nouveau travail et commencer officiellement ma vraie vie de Londonien. La prochaine étape sera de me trouver un appartement, mais je vais prendre mon temps pour trouver l’endroit parfait. Bon la perfection sera difficile, mais je veux quand même dénicher un endroit qui va me plaire.

Wednesday, 9 November 2011

Petite visite à Windsor

Samedi dernier, un petit voyage hors Londres s’imposait. Je me suis donc rendu à la gare de London Paddington et j’ai acheté un billet aller-retour pour Windsor. Nous étions trois à faire cette visite et nous avons choisi Windsor pour sa proximité et son fameux château. Le prix encore une fois m’a surpris dans le bon sens: £6.00 aller-retour, c’est tout à fait résonnable.

Donc, 30 minutes plus tard, nous sommes arrivés dans la minuscule gare de Windsor où j’ai été content de voir une ancienne locomotive à vapeur en démonstration ainsi qu’une ancienne automobile.  Devant cette voiture, on vendait des coquelicots pour le jour du souvenir et c’est aussi possible de s’en procurer dans le métro de Londres. Bien que très petite, la gare de Windsor est charmante avec ses petits cafés et son côté vieillot qui font très Agatha Christie.
La gare de Windsor

Afin de nous rendre à Windsor, il a fallu faire un transfert dans une ville qui s’appelle Slough. Pendant l'attente, je n’avais pas lu la petite pancarte qui indiquait : attention, trains à haute vitesse. Vous comprendrez donc que j’ai manqué proche de faire un arrêt cardiaque quand un train a passé sans s’arrêter. Ce fut quand même assez drôle, mais surprenant.

Une fois sorti de la gare de Windsor, j’ai pu apercevoir les fortifications du château, c’est immense et très vieux. On raconte même que les premières fondations qui ont été sur ce site remontent à environ 1070. Évidemment, il ne reste pas grand-chose de cela, mais c’est quand même intéressant de voir que ça fait près de mille ans que ce site est prisé. La visite au château de Windsor vaut vraiment le coup. Pendant mon séjour en Grande-Bretagne, il ne sera pas possible pour moi de visiter le palais de Buckingham, parce que c’est ouvert au public l’été seulement et je ne resterai pas aussi longtemps. Étant donné que le château de Windsor est une autre résidence royale officielle, je me suis dit que ça compenserait.
Le château de Windsor

Le château comprend plusieurs bâtiments et seulement quelques-uns sont visitables. Il faut dire que la famille royale y vit toujours donc c’est compréhensible. La première exposition est fascinante et m’a fait penser à mon grand-père qui a construit un modèle réduit de la maison de son enfance. Donc cette exposition, c’est la maison de poupée de la reine Mary. J’ignore pourquoi ils appellent ça une maison de poupée, car tout est minuscule (trop petit même pour une poupée) et le mini palais n’a jamais servi de jouet, mais de décoration. C’est incroyable de voir tout le travail et le luxe de cette maison. L’électricité et même la plomberie fonctionnent à l’intérieur!  Plusieurs amis de la reine ont contribué à cette demeure miniature en donnant des objets qui respectent l’échelle. C’est vraiment dommage qu’il soit interdit de prendre des photos à l’intérieur du château. Il y avait aussi une exposition sur la vie du prince Philip, puisqu’il a célébré ses 90 ans cet été. J’ignorais qu’il était peintre et il y avait une de ses peintures d’exposées. Je peux vous dire qu’il a du talent. Il y avait aussi toutes sortes d’objets et de photographies qui ont été importantes dans sa vie. Dans la même pièce, on retrouvait aussi toutes sortes de dessins et plusieurs étaient signés Léonard de Vinci.

La tour centrale du château

La deuxième partie de la visite était un parcours à travers les magnifiques pièces du château. Plusieurs fois dans la visite, on nous parle du gros incendie de 1992 qui a fait bien des dommages. Certaines pièces ont donc été restaurées et on leur a donné leur apparence d’origine. C’est quelque chose de voir comment ces pièces sont imposantes. J’ai même pu voir des petites portes discrètes dans les murs qui sont sans doute des passages secrets. On  a aussi vu les salles officielles où la reine Elizabeth II organise des banquets et reçoit des hommes et des femmes d’états. C’était tellement beau et c’est dur de s’imaginer qu’il y a vraiment des gens qui vivent dans un endroit pareil.

La troisième et dernière partie de la visite s’effectue dans la chapelle Saint-Georges. C’est assez grand pour une chapelle, mais aussi très vieux. J’ai pu voir le tombeau de la reine Mary (oui celle de la maison de poupée) et de son mari le roi George V. Ce qui était intéressant avec la visite, c’est qu’on nous passait des guides audio donc on avait accès à plusieurs explications.
 La chapelle Saint-Georges

Après avoir visité le château de Windsor, nous avons décidé de prendre le Full Afternoon Tea. Quoi de mieux que de relaxer avec une tasse de thé et toutes sortes de choses délicieuses après une visite royale! Ah ce que c’était bon! Nous avons été servis par un monsieur écossais qui était assez comique, mais les Écossais ont tellement un drôle d'accent. J’ai eu droit à un scone avec de la clotted cream (bien évidemment), deux petits gâteaux et un petit sandwich au saumon fumé. J’étais aux anges. Prendre le thé est une de mes activités britanniques favorites.
Moi qui prend le thé