Voici mon journal de voyage en ligne. Suivez-moi dans mon aventure au Royaume-Uni.

Friday, 28 October 2011

Semaine riche en émotions

Cette semaine, plusieurs émotions étaient au rendez-vous. Tout d’abord, il y a eu le stress, car j’ai eu ma première réponse d’emploi. Une chaîne de restaurants recrutait de nouveaux employés probablement pour affronter le temps des fêtes mais aussi pour l’ouverture de nouvelles succursales. J’ai donc passé une entrevue de groupe qui je croyais avait bien été. On nous faisait faire quelques exercices pour voir comment chacun des candidats travaillait en équipe. En lisant ceci vous devinerez donc qu’une autre des émotions que j’ai ressenties est la déception. J’ignore combien de candidats ont été choisis, mais je ne suis pas un de ceux-là. Il faut voir ça du bon côté, j’ai eu une expérience d’entrevue et je dois continuer à chercher et à croire en moi. Il faut aussi dire que ça ne fait que deux semaines que je suis ici donc il ne faut pas désespérer.

La troisième émotion de la semaine, c’est la joie! En effet, aujourd’hui je suis allé à l’est de Londres et je suis allé voir un autre des grands classiques de la ville : le Tower Bridge. Ce célèbre pont est assez impressionnant à voir. C’est très beau et unique. Les tours du pont (d’où le nom bien évidemment) sont accessibles au publique, mais ce sera pour une autre fois. J’étais content de voir que ce qui ressemblait à un début d’après-midi nuageux s’est transformé en un bel après-midi ensoleillé dès que j’ai traversé le pont à pied. C’est un pont levant donc j’ai pu voir l’endroit en plein centre où le pont s’ouvre. On peut aussi voir que ce dernier a été inauguré sous le règne de la reine Victoria. Lorsqu’on décide de descendre un peu plus bas pour rejoindre la promenade près de la Tamise, on peut aussi apercevoir une boîte postale rouge très ancienne et qui est également victorienne, car elle porte les initiales VR. On peut aussi aller jeter un coup d'oeil aux anciens mécanismes qui faisaient fonctionner le pont. Il peut toujours s'ouvrir, mais un équipement moderne est utilisé de nos jours.
Le Tower Bridge sous un ciel ensoleillé

Il y a un autre monument célèbre londonien qui est situé près du Tower Bridge. Ce monument, c’est la Tour de Londres (Tower of London). On dirait bien que les tours sont le thème dans ce coin-là! La Tour de Londres, c’est très historique. On y retrouvait autrefois un palais, mais aussi une prison où toutes sortes de techniques de tortures étaient utilisées. C’est assez spécial quand on y pense et c’est toujours sur place après plusieurs siècles. Encore une fois, il faudra que j’y retourne puisque je n’ai pas pris le temps de visiter à l’intérieur. Selon les commentaires d’un ancien collègue de travail qui est déjà allé à Londres, ça vaut vraiment le coup. Je le crois sur parole, puisque seules les fortifications et les bâtiments sont incroyables!
Le bâtiment le plus célèbre à la Tour de Londres

J’ai continué mon exploration en direction de la cathédrale St. Paul. J’ai donc marché à travers les rues de la City qui est le nom du quartier des affaires. On retrouve des bâtiments un peu plus modernes et des gratte-ciels. Je trouve que Londres est facile d’accès, c’est relativement pas trop compliqué de se déplacer dans la ville. Donc si je retourne à ce que je disais, la cathédrale St. Paul est selon moi un chef-d’œuvre. C’est immense et l’architecture est un cadeau pour les yeux. J’imagine que construire ce monument a pris énormément de temps, car il y a tellement de travail autant à l’intérieur que l’extérieur. Devant l’entrée principale de la cathédrale, ce n’est pas de l’action qui manquait. Des gens protestaient pour toutes sortes de raisons mais surtout pour l’économie. Ils protestaient et parfois de manière étrange. Étrange comment vous direz-vous? Et bien étrange dans le style suivant : des gens en kilts et costumes étranges dansant une sorte de gigue et tenant des pancartes avec une inscription qui ressemblait à ‘qu’est-ce que Jésus ferait?’ Honnêtement, je ne pense pas qu’on verrait ce genre de chose au Québec. Mais bon, on ne peut jamais dire jamais.  Les manifestaient sont bien installés, car plusieurs tentes se retrouvent sur le site de la cathédrale. J’ai bien hâte de voir la différence avec Westminster Abbey, car je ne suis pas entré à l’intérieur. Les deux églises se doivent d’être vues!
 La cathédrale St. Paul et son dôme magnifique

 Les manifestants devant la cathédrale

Oh et j’oubliais! Tout près du Tower Bridge, il y avait un mariage et j’ai pu voir des dames qui portaient des bibis comme dans le mariage royal! C’était merveilleux!

Tuesday, 25 October 2011

Élémentaire mon cher Watson!

Dimanche passé, je suis allé visiter un endroit que j’avais très hâte de voir : le musée de Sherlock Holmes. Deux autres pensionnaires et moi avons donc fait un détour en métro puisque les lignes sont souvent fermées la fin de semaine à cause de l’entretien. Ce n’est pas parce que j’ai quitté le Québec que je suis exempt des désagréments des réparations publiques. En arrivant à la station Baker Street, j’ai été charmé par les décorations sur le mur. En effet, on retrouve des petites images du profil de Sherlock Holmes un peu partout sur les carrés de céramique des murs. J’imagine que je ne suis pas le seul touriste à trouver ça de mon goût.

Le musée est très bien, on se retrouve dans la maison du personnage fictif qu’est Sherlock Holmes. Le tout est décoré d’un style victorien et c’est très fidèle à l’époque. Des chandelles éclairent certaines pièces de la maison et il y a même un foyer qui chauffe au charbon (du moins ça avait l’apparence du charbon). Le musée comporte plusieurs étages et découvrir chacune de ses pièces était fabuleux. Nous avons eu l’occasion à plusieurs reprises de prendre des photos avec les chapeaux du docteur Watson et du célèbre détective. Certains accessoires étaient même à notre disposition, loupes et pipes étaient au rendez-vous. J’ai aussi apprécié le fait que certains personnages circulaient dans la maison. Le docteur Watson se tenait au salon et un policier de Scotland Yard surveillait l’entrée de la maison.
Le policier de Scotland Yard et moi.

De plus, on retrouve plusieurs objets insolites ou encore statues de cire qui rappellent certaines histoires (probablement les plus célèbres) écrites par Sir Arthur Conan Doyle, le créateur du détective le plus connu du monde.  Le musée est une petite merveille et je suis content de l’avoir visité. Même la boutique souvenir était intéressante, car elle était aussi décorée à l’ancienne et on y vent toutes sortes de belles choses. Vous pourrez deviner ici que je me suis gâté.
 Le salon du musée de Sherlock Holmes

En ce qui concerne lundi, j’ai dû retourner aux choses sérieuses : la recherche d’emploi et l’impression de Curriculums Vitae. Avant de commencer ma recherche, je suis allé au restaurant où une des pensionnaires travaille. Ce fut délicieux, j’ai eu la chance de manger mes premiers Fish ‘n Chips. Les Anglais sont réputés pour la mauvaise nourriture, mais sur les Fish ‘n Chips, rien ne peut les battre. C’était les meilleurs que j’ai jamais mangé! L’ambiance était vraiment typique, car le restaurant avait des murs en bois foncé et les meubles étaient similaires. Ça faisait très traditionnel et je vais probablement y retourner. J’ai l’eau à la bouche seulement à y penser.  Après ce repas, j’ai passé une bonne partie de la journée à aller porter mes CVs un peu partout. J’espère que ça va donner des résultats. Au moins, marcher ainsi m’a permis de découvrir encore plus la ville et j’ai été très content lorsqu’un autre touriste m’a demandé le chemin pour aller au National Gallery et que j’ai su répondre. Je commence à me familiariser un peu plus avec la ville chaque jour, ce qui n’est pas désagréable du tout.   
 Mes premiers Fish 'n Chips, un vrai délice!

Saturday, 22 October 2011

Ce n'est pas la diversité qui manque à Londres!

Au début de cette semaine, ça n’a pas été très facile pour moi. Chaque expérience de ce genre a ses hauts et ses bas, bien j’étais dans un «bas». Le changement de température m’a fait attraper un rhume (qui est présentement sur sa fin, mais j’ai encore des symptômes) et j’ai eu une petite baisse d’énergie. Il y avait aussi un mélange de stress et d’insécurité. Je me posais toutes sortes de questions du genre : «et si je ne parviens pas à me trouver un emploi?» ainsi que «et si je manquais d’argent?». Le grand remède à tous ces petits problèmes, c’est le repos. Je suis donc resté à la maison, j’ai dormi plus longtemps que d’habitude et j’en ai profité pour faire des recherches d’emploi. Maintenant ça va beaucoup mieux; je suis plus en forme et j’ai arrêté de m’en faire pour le travail. J’ai même pris le temps de répondre moi-même à mes questions. Si jamais je ne réussis pas à trouver du travail et bien mon voyage sera seulement plus court. Ce sera quelques mois au lieu de ce que j’avais prévu. Je ne me décourage pas et j’ai confiance, je vais finir par trouver quelque chose. Chaque chose en son temps et je dois dire que mes démarches sont encore dans les débuts.

Maintenant que je vais mieux, j’ai décidé de recommencer à visiter et je n’ai pas été déçu du tout. Je découvre toujours quelque chose de nouveau et la ville commence à être un peu plus familière. Je me retrouve plus facilement et je trouve que c’est assez facile d’accès. La ville a l’air plus compliquée que ce qu’elle est véritablement.  Je me suis donc procuré un nouvel appareil photo, puisque comme vous le savez, mon ancienne caméra n’est plus de ce monde.

J’ai visité Londres de jour, alors j’ai voulu faire différent et voir les lumières de Londres la nuit. Je voulais un endroit animé le soir et intéressant à voir alors Piccadilly Circus s’est avéré être ce que je recherchais. Wow! Que dire de Piccadilly Circus! Je trouve que c’est un Times Square londonien. Vraiment, je voyais plusieurs ressemblances avec la ville de New York, mais bien sûr étant donné que c’est la Grande Bretagne, c’est un peu différent. La chose qui m’a frappé le plus, c’est la beauté des bâtiments. Il y a tellement de travail dans ces lieux historiques et même si c’est si vieux, l’environnement semble moderne, car il a beaucoup d’animation et c’est très vivant. Il y a ces panneaux publicitaires lumineux avec toutes ces petites boutiques destinées aux touristes. Plusieurs salles de spectacles sont aussi présentes dans ce quartier, donc il n’y a pas de quoi s’ennuyer.
Les lumières de Piccadilly Circus

Chaque grande ville touristique doit avoir soit un magasin de chocolat Hersey ou encore un magasin de bonbons M&M. Je ne sais pas pour Hersey, mais je peux vous dire que le magasin M&M est tout près de Piccadilly Circus, puisqu’il est situé à Leicester Square. Il n’y a pas de doute là-dessus c’est un endroit très coloré et immense! On retrouve plusieurs étages de souvenirs et friandises sans oublier les personnages qui sont un peu partout dans le magasin. On ne se fatigue jamais de ce genre d’endroit, c’est tellement agréable.
Le magasin M&M de Leicester Square

Aujourd’hui j’ai opté pour le traditionnel Londres en plein jour. Je me suis rendu au centre-ville dans les quartiers de Westminster et Whitehall. Ce que je cherchais, c’était le musée de la seconde guerre mondiale, le Churchill Museum & War Room Cabinets. Pour une raison ou une autre, je n’ai pas vu tout de suite la rue qui y menait et j’ai passé tout droit. Qu’à cela ne tienne, ceci ne m’a pas trop affecté, car j’ai pu voir un autre endroit sur ma liste des choses que je souhaite visiter : Downing Street. Ce n'est naturellement pas ouvert au public, mais on peut quand même voir par la grille qui bloque la rue. Downing Street, c’est la rue où se trouve la résidence officielle des premiers ministres anglais. Présentement, c’est David Cameron qui est au pouvoir et il occupe bel et bien le 10 Downing Street.  Maintenant que je pouvais rayer un autre endroit de sur ma liste, je suis retourné sur mes pas pour trouver le musée de la guerre. Ç’a été un coup de cœur ce musée. L’histoire me passionne, mais c’est tellement plus agréable de la voir pour de vrai. Ce musée en fait, ce sont des pièces secrètes, le bunker de Winston Churchill où plusieurs décisions y ont été prises et c’était également l’endroit où on communiquait beaucoup d’informations. Je me sentais tellement honoré d’y être, il y a des choses qui se sont passées dans cet endroit qui ont sans doute changé le cours de l’histoire. J’étais aussi heureux de me trouver dans les pièces que Churchill a occupées. C’était très solide, équipé pour résister aux bombes allemandes et aussi très pratique. Il y a une salle qui était secrète même pour plusieurs employés du bunker et dans cette pièce on retrouve un téléphone transatlantique. Churchill aurait donc communiqué avec le président Franklin Delano Roosevelt à partir de cette pièce. On retrouve un peu partout de nombreux téléphones en bakélite, des machines à écrire et des objets ou documents qui ont été important entre 1939 et 1945. Il y a même dans une des pièces un effet sonore de sirène qui annonce les bombardements. C’est très bien fait surtout en sachant que plusieurs pièces sont restées intactes.
L'entrée du musée

L'une des salles des cabinets de Churchill

Après avoir passé plusieurs heures dans ce musée, je suis sorti et j’ai fait un tour dans le parc qui se situe juste en face : St. James’s Park. C’est très beau puisque qu’il y a un étendu d’eau avec toutes sortes de plantes, des canards et des petits ponts. Au loin, on peut même apercevoir Buckingham Palace. C’est charmant comme parc et c’est agréable de voir les couleurs des fleurs malgré le fait que nous sommes en automne. Les fleurs n’ont pas l’air d’être au courant en tout cas, car elles sont de toute beauté. Il y a des petits jardins et c’est très populaire à ce que j’ai vu. Je n’étais pas le seul à avoir eu l’idée de me promener dans ce coin en cette journée ensoleillée (et non il ne pleut pas toujours à Londres, j’ai été assez chanceux ces derniers temps je vous dirais).
Pont au parc St. James's (non je ne sais pas ce que la main pointe)

Ma promenade s’est continuée près de la Tamise, car il y a un hôtel que je voulais voir et c’est le Savoy. Pourquoi un hôtel? Par que c’est une icône. Puisqu’on est dans le thème et bien Winston Churchill soupait au restaurant de l’hôtel à sa table habituelle. C’est le premier hôtel anglais à avoir des ascenseurs et son prestige équivaut le Ritz. Autrefois, les groupes musicaux enregistraient leurs chansons au Savoy et la BBC diffusait des extraits musicaux en direct de l’hôtel. Petit fait cocasse: l'entrée de l'hôtel sur la rue Strand est le seul endroit à Londres où la circulation est à l'inverse de la circulation britannique, il faut conduire comme au Canada. Tout près du Savoy, il y a un pont qui s’appelle le Waterloo Bridge. De ce pont, il est possible de voir le quartier des affaires, la City, avec ses bâtiments modernes et ses gratte-ciels. J’ai une fois de plus pu voir la Gherkin Tower, immeuble tellement spécial qui donne l’impression qu’il tourne. Je vais probablement aller le voir de près quand je prendrai le temps.
L'entrée du Savoy à partir de la rue Strand 

La dernière surprise de la journée (oui surprise car c’était un heureux hasard) m’a attendue dans le coin de Whitehall. Deux fois par jour, au palais de Whitehall, on effectue le changement des gardes. Certains sont à chevaux et nul ne bouge jusqu’à ce qu’un ordre soit donné. C’était assez spécial, mais également comique. On voyait que certains gardes avaient de la difficulté à ne pas pouffer de rire. Certains souriaient et j’en ai même vu un rire! Aussitôt que leur supérieur est arrivé, les sourires ont cessé et le sérieux a repris le dessus. J’ai même vu quelques gardes, bien qu’immobiles, murmurer légèrement. Donc, ils ne sont pas toujours aussi sérieux qu’on le croit!
Le changement de gardes à Whitehall

Le palais de Whitehall

Ma journée a été bien remplie et a été très agréable. J’ai marché beaucoup donc les quartiers que je connaissais sont devenus comme des pièces de casse-tête qui se réunissent. Plusieurs endroits étaient près de d’autres endroits que je connaissais et ce sans que je ne m’en rende compte. Je vais éventuellement devenir meilleur pour m’orienter dans la ville, mais jusqu’à maintenant, ce n’est pas trop difficile. Demain, je vais aller visiter le musée de Sherlock Holmes sur Baker Street (naturellement). Je vous en donnerai des nouvelles. À bientôt!

Monday, 17 October 2011

Escapade à Oxford

En fin de semaine passée, j’ai fait mon premier petit voyage à l’extérieur de Londres. Ma colocataire et moi avons pris le train à la gare Paddington pour nous rendre à Oxford qui est à environ une heure de ma nouvelle ville. L’un des avantages du transport en Europe, c’est le coût. Pour seulement £23 j’ai pu obtenir un aller-retour. Paraît-il que si l’on réserve longtemps à l’avance, le prix est moins élevé! Prendre le train était différent de ce que je connaissais avec Via Rail. Ici, nous n’avions pas de de siège et ni d’heure attitrés. Pour ce qui est du retour, le billet était valide jusqu’au 14 novembre prochain. C’est assez pratique merci surtout si on manque notre train.

En me rendant à la gare ferroviaire, j’ai pris l’autobus à deux étages et bien sûr, je suis allé m’asseoir au deuxième étage. C’est vraiment étrange comme sensation, surtout quand le trafic est à l’inverse et qu’on est si haut.

Ce qui m’a frappé le plus en arrivant à Oxford, c’est l’architecture. C’est tellement ancien et bien préservé. Je suis certain qu’il y a tous plein de secrets de cachés dans la ville. On retrouve plusieurs styles architecturaux à Oxford et il n’y a pas de mots pour décrire comment j’étais impressionné. On se croyait à une autre époque, il ne manquait que les calèches. La plupart des bâtiments sont de couleur jaune doré et ils sont très impressionnants.

L'architecture des bâtiments d'Oxford

Pour les fans d’Harry Potter, je sens que vous allez être jaloux. J’ai vu plusieurs décors qui ont servi à créer l’école fictive qu’est Poudlard. Premièrement, je suis allé à la Bodleian Library, une bibliothèque vieille de 400 ans et c’est bien celle-ci qu’on voit dans le film et j’ai vu le décor de la section interdite dans le film. Le monsieur de la visite guidée nous a montré l’endroit précis où Harry a retiré un livre de la tablette dans le premier film et le livre s’est mis à hurler. J’étais tellement content d’avoir eu la chance de voir ça. La bibliothèque bodléienne est immense et le guide nous a raconté qu’il y a toutes sortes de livres rares et anciens, certains sont des documents datant d’Égypte antique et il y a également une copie d’une des bibles de Gutenberg (l’inventeur de la presse à papier). Deuxièmement, j’ai pu visiter un endroit qui s’appelle Christ Church & College et là j’ai vu les couloirs de Poudlard, la salle à manger et des escaliers (non les escaliers ne changent pas d’étages comme dans le film). À l’extérieur du bâtiment, il y a un petit parc et une petite rivière. C’est de toute beauté, car il y a tout plein de canards qui s’approchent tout près de nous et des gens sont passés dans une espèce d’embarcation qui fait penser aux gondoles de Venise. Les arbres sont différents de ce que j’ai l’habitude de voir, ils sont très majestueux et avec la rivière, c’est incroyable. Je me suis dit que ça ressemblait à un décor de peinture impressionniste. C’est dans des journées comme celles-ci que je suis content d’avoir choisi la Grande-Bretagne comme pays.

Cour intérieure de la bibliothèque bodléienne

À l'intérieur du bâtiment qui contient la bibliothèque, pièce ayant servi au tournage du film Harry Potter

Il y a un endroit que je voulais voir absolument, car je l’avais vu à plusieurs reprises dans des livres et dépliants. Je peux vous dire que j’ai été servi. Cet endroit, c’est la Radcliffe Camera (nom assez intéressant en considérant que c’est aussi le nom de famille de l’acteur qui joue Harry Potter). C’est un bâtiment circulaire au cœur de la ville. Juste en face de la Radcliffe Camera, il y a une église, The University Church of St. Mary The Virgin et c’est possible de monter dans la tour. C’est vraiment  particulier comme endroit, il y a toutes sortes de gargouilles et dans la tour c’est tellement étroit! Une seule personne à la fois peut monter les escaliers (donc imaginez-vous ce que ça fait quand vous montez et que vous rencontrez quelqu’un qui veut descendre) et c’est la même chose quand on veut circuler en haut de la tour. C’est étonnant que ça soit ouvert au public tellement il y a peu d’espace, mais je suis content que ce soit le cas. On a une très belle vue sur la ville. Il y a aussi une partie de l’église qui est un restaurant, le Vaults & Garden Cafe et c’est un délice. Nous y sommes allés dîner à deux reprises et nous sommes revenus pour prendre le thé en après-midi. Vous devez probablement vous dire que c’est excessif, mais il faut être là pour comprendre comment c’était spécial et délicieux. Tout bon thé doit se prendre avec un scone, de la clotted cream (une espèce de crème qui ressemble à de la crème fouettée, mais plus épaisse) et de la confiture. Pour ceux qui me connaissent, vous êtes probablement surpris de voir le mot confiture, mais détrompez-vous, je ne mettrais jamais cette horreur sur mes scones. Alors, je ne mets que ma portion de clotted cream (à se rouler sur le sol). Quand tous ces ingrédients sont mis ensemble, on appelle le tout Cream Tea. Ma colocataire a eu le bonheur de découvrir les scones et maintenant elle est tombée dans l’enfer de cette drogue, si on peut appeler cela ainsi. En ce qui me concerne, j’étais content de prendre mon premier Cream Tea en Angleterre. Le tout est évidemment servi avec des petits carrés de sucre et avec du lait.
Moi devant la Radcliffe Camera   

Scone avec Clotted Cream et confiture

Nous voulions passer la fin de semaine à Oxford, donc il a évidemment fallu se trouver un endroit pour dormir. Notre choix (surtout notre portefeuille et la disponibilité des hébergements) s’est arrêté sur le Westgate Hotel. Je n’ai pas été très épaté par la qualité de l’hôtel, mais au moins nous avions chacun notre lit et le déjeuner était inclus et délicieux.  On a eu droit au traditionnel bacon, œufs, saucisse et rôties, le tout avec une bonne tasse de thé. 

La deuxième journée du petit voyage, mon appareil photo a rendu l’âme. Pour une raison qui m’est inconnue, lorsque je prends une photo, on dirait qu’il manque des pixels. La seule fonction qui marche toujours, c’est filmer. Étant donné que c’était mon seul moyen de garder des souvenirs, c’est ce que j’ai dû faire. Heureusement que ma colocataire a bien voulu prendre des photos pour moi. Il faut maintenant que je me procure un nouvel appareil photo et je n’ai pas envie de payer une fortune. Je vais voir ce que je vais faire.

Oxford est rempli de petites boutiques, ce qui lui donne un certain charme. J’ai eu la chance de voir la boutique qui a inspiré Lewis Carroll pour Alice au pays des merveilles. C’est assez charmant. Bien sûr, il y a les boutiques avec toutes sortes d’articles écrit Oxford dessus. Bon touriste que je suis, il me fallait absolument quelque chose et j’ai trouvé. Je suis tout fier de mon petit agenda Oxford et de ma petite épinglette avec le logo de l’université. Ce voyage valait vraiment le coup et je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi beau.                                                  

Sunday, 16 October 2011

Quelques découvertes londoniennes

Comme vous vous en doutez bien, j’ai une fois de plus décidé de visiter quelque chose de nouveau à Londres. Mon choix s’est donc arrêté sur le Victoria & Albert Museum. Juste pour vous dire, l’architecture elle-même du musée est une oeuvre d’art. Et que dire du jardin intérieur! C’est de toute beauté. Il y en a plusieurs qui font une petite pause pique-nique dans ce coin. Il faut dire que la présence du petit café du musée doit certainement aider. Le musée est gigantesque et comporte toutes sortes de collections. Une sorte de musée de la civilisation si vous voulez. On y trouve des sculptures, des peintures, des pièces reconstituées d’un endroit en particulier, des objets anciens, des bijoux, des expositions sur le design à travers les époques et j’en passe. Il faut absolument que j’y retourne faire mon tour, il y a tellement de pièces dans ce bâtiment, on dirait un château (c’était peut-être le cas il y a plusieurs années)!
Le jardin intérieur du V&A

Après ma visite au V&A, j’ai décidé de poursuivre mon trajet à pied, car un peu plus loin sur la même rue on retrouve le célèbre magasin Harrods. C’est le comble du luxe, j’ai jamais vu un magasin aussi beau que celui-ci! Chaque pièce du magasin a un décor particulier et tous les employés sont chics. Je n’ai pas passé assez de temps chez Harrods, car ce n’étais qu’un petit arrêt avant ma destination finale de la journée. Pas besoin de vous dire que tout est hors de prix (mais je vais quand même m’acheter un petit gugusse écrit Harrods dessus) et qu’il y a des gardiens de sécurités partout surtout près des portes de sortie. Malheureusement, il est interdit de prendre des photos à l’intérieur du bâtiment, j’aurais tellement aimé vous montrer comment c’est particulier. Vous pouvez au moins voir une vue extérieur du bâtiment. Semble-t-il que le soir Harrods est illuminé par des milliers d’ampoules.
Le magasin Harrods

Après Harrods, j’ai pris le métro vers Green Park. C’est agréable de voir les familles et les gens en général marcher dans le parc avec des chiens. Ça me rappelait un peu le films Les 101 dalmatiens. Un petit fait concace, il y a un tarif pour s’asseoir sur les chaises du parc. C’est même possible de s’acheter une passe de saison!
Le prix pour les chaises de Green Park

Si je suis allé à Green Park, c’était surtout pour voir l’endroit que chaque touriste en visite à Londres veut voir: Buckingham Palace. Je ne pourrai pas visiter l’intérieur puisque c’est ouvert l’été seulement quand la reine n’y est pas. Étant donné que je reviendrai en juin, ça ne sera pas possible pour moi. Ce sera pour une prochaine fois! J’étais tellement content d’apercevoir ce célèbre momument. Le fait qu’il y ait des soldats en uniforme rouge et des policiers (on les appelle les bobbies ici) avec leur casque a rendu le tout encore plus agréable. Il faut absolument que je revienne pour voir le changement des gardes. Il semblerait que c’est très spécial à voir. Vous vous demandez sûrement si j’ai vu la reine par une des fenêtres du palais, et bien non! Désolé, c’est la vie. Le simple fait d’avoir vu le palais m’a rendu très heureux. Tout près de Buckingham, il y a un autre endroit que je voudrais visiter et c’est Hyde Park. C’est sur ma liste des endroits que je veux visiter et croyez-moi, il y a tout plein de choses sur cette liste. J’ai même commencé un liste des endroits à visiter de nouveau! Sur ce, je vous laisse sur un nouveau mot que j’ai appris: cheers!
Le célèbre palais de Buckingham 

Thursday, 13 October 2011

Premiers jours à Londres

Je suis arrivé à Londres sans problème hier. Mon vol d’avion s’est très bien déroulé et le service avec British Airways est très bien. On m’avait prévenu que la nourriture ne serait pas fameuse, mais je dois contredire cela. On nous a même donné une pointe de gâteau au fromage pour dessert : miam! À mon grand bonheur, il n’y avait pas beaucoup de gens à bord du vol 94. Nous étions environ 1 par 3 sièges. Vous vous demandez pourquoi cela m’a rendu heureux? Tout simplement parce que 3 sièges peuvent se transformer en un merveilleux lit. J’étais donc pas seul à bien dormir pour un avion.

Heathrow est un aéroport gigantesque, mais très bien indiqué. J’ai eu peu de difficulté à trouver mon chemin. Pour être grand, c’est grand! Il faut prendre un petit métro lorsqu’on arrive avant de passer les douanes et avant d’obtenir nos bagages. 

Le transport en commun à Londres est beaucoup plus facile que ce que je m’étais imaginé. J’ai été assez chanceux, parce que la plupart des stations de métro (ici on les appelle Tube, étant donné la forme des tunnels de métro) possédaient des ascenseurs, sauf pour la station qui était ma destination. Ouf que c’est lourd dans les escaliers. J’avais juste tellement hâte d’arriver dans mon nouveau chez moi.

Je suis donc arrivé dans la maison dans laquelle je vais vivre pour un certain temps. C’est très bien décoré, la propriétaire est très gentille et cuisine bien. Ma chambre est très bien, c’est confortable, je n’ai pas à me plaindre.  Bien que j’étais assez fatigué et que j’étais pas tout à fait installé dans ma chambre, je n’avais qu’une seule idée en tête : voir les monuments célèbres de mes propres yeux. J’ai donc repris la station de métro la plus près de chez moi et je suis arrivé à Westminster Station sur la District Line.

La première chose que j’ai vue après être sorti du métro, c’est Big Ben. Quand je l’ai vu pour la première fois, je me croyais dans un rêve, ne réalisant toujours pas ce que je vivais. Il y avait tout plein de touristes qui prenaient des photos et je dois m’inclure dans ce groupe. J’ai pu apercevoir le parlement et en traversant la tamise, c’était du London Eye que je me rapprochais. Je suis allé tout près et il y avait de l’animation. Jusqu’à maintenant, la température est assez grisâtre et il pleut un peu. Je ne peux pas demander mieux! C’est tellement typique! Les nuages rendent les photos fantastiques.  Vous devinerez donc que j’ai pris plusieurs photos. Il y avait une quantité incroyable de taxis noirs et d’autobus rouges à deux étages. En fait, il y en a partout! J’ai continué ma petite marche en traversant à nouveau, mais cette fois sur un pont piétonnier avec  une allure assez moderne. J’ai vu ma première cabine téléphonique rouge se dessiner devant moi et ça m’a rendu tellement heureux! J’en ai revu plusieurs et je ne peux pas m’empêcher de sourire chaque fois que j’en vois une. Mon escapade à Westminster s’est terminée par Westminster Abbey, l’église si célèbre où le prince William et Kate se sont mariés. C’est un autre endroit que je voulais voir et j’ai été servi!
Big Ben, le parlement et la Tamise.

Westminster Abbey

Ce matin quand je me suis réveillé, j’ai rencontré celle qui m’a permis d’avoir la chambre que j’ai. Elle est très gentille et c’était l’fun d’avoir un petit peu de ma culture ici en Angleterre. Nous avons pris le métro ensemble, car elle se rendait à son travail, alors que je devais aller au bureau de BUNAC, l’organisme qui s’occupe de moi à Londres. Ils vont m’aider à me trouver un emploi et tout, mais aujourd’hui ils m’ont fait une lettre de référence pour que je puisse m’ouvrir un compte bancaire. Présentement, c’est le dossier que je règle et la prochaine étape sera de m’acheter un téléphone cellulaire.

J’ai marché longtemps dans le quartier des affaires qui s’appelle la City. Les gens ont tellement de style dans ce coin-là! Au loin, j’ai pu voir la fameuse Gherkin Tower, la tour qu’on voit tout le temps dans la série Sherlock de la BBC. J’ai repris le métro une autre fois, jusqu’à Charing Cross Station. En sortant, j’ai vu l’église St-Martin-in-the-Fields, une église assez connue de Londres. En marchant un peu plus, je suis arrivé à l’endroit que je souhaitais voir : Trafalgar Square. C’est très touristique et au centre il y a Nelson’s Column. Au pied de cette colonne, il y a 4 grands lions où les gens se font souvent photographier. Il y a plusieurs fontaines, c’est très beau. Devant Trafalgar Square, il y a la National Gallery un musée avec plusieurs peintures. Qui dit musée appartenant au gouvernement et étant situé à Londres, dit gratuité! Je suis donc allé faire mon petit tour, mais je compte bien y retourner et prendre plus mon temps. J’ai reconnu quelques peintures et les pièces sont immenses et luxueuses!
Trafalgar Square, Nelson's Column

Demain, je crois que je vais aller au V&A (le Victoria & Albert Museum) pour visiter le musée, mais aussi pour rencontrer ma correspondante qui y travaille. Ensuite, je partirai pour la ville d’Oxford samedi matin. J’aurai sans doute plusieurs choses de plus à vous dire.

Wednesday, 12 October 2011

Wish Me Luck as You Wave Me Goodbye

Me voilà déjà à l'aéroport Pierre-Elliot Trudeau de Montréal. Tout s'est bien déroulé, j'ai passé la sécurité et maintenant il ne me reste qu'à attendre, chose que j'ai faite toute la journée. Mais bon, il faut ce qu'il faut, c'est l'attente qui fait durer le plaisir n'est-ce pas? 

Et dire que demain à la même heure, je serai rendu à Londres, ville très dyamique de mon continent préféré. Je ne vous cacherai pas que je suis stressé, surtout pour demain matin alors que je devrai me débrouiller seul pour sortir de l'aéroport. Ça va être une expérience importante pour moi, qui va me permettre de me débrouiller encore plus et aussi de découvrir toutes sortes de nouvelles choses. 

Je réalise enfin un grand rêve et ça faisait très longtemps que je le prépare. J'ai eu la chance d'avoir de l'aide d'une personne que j'ai rencontrée sur le forum de SWAP et grâce à elle, Dieu merci j'ai un hébergement avec repas inclus chez une dame polonaise qui loue des chambres. J'ai hâte de voir mon futur chez-moi ainsi que ma future ville. 

J'ai toujours aimé la culture et la langue anglaise et mon voyage va me permettre de vivre le tout à fond. Je vais enfin pouvoir écouter mes émissions télévisées à la vraie télé, fini les émissions en ligne! Il y a également autre chose que j'ai très hâte de faire, c'est de parler la langue anglaise avec l'accent british et le vocabulaire british. (Désolé à ma tante qui préfère ce qui est américain, alors que moi je déteste l'accent :P).

Faire mes bagages n'a pas été trop dur, la limite de poids imposée par British Airways m'a permis d'apporter tout ce dont j'ai besoin, mais c'est certain que je devrai racheter quelques items. Je vais donc pouvoir m'installer confortablement dès mon arrivée en Angleterre.
Derniers moments dans ma chambre en compagnie de mes valises et Whippet.

Je crois que je dois me pincer, même si je vois tous les avions par la fenêtre de l'aéroport, même si j'ai dit au revoir à toute ma famille et à mes amis, j'ai de la difficulté à croire ce que je suis sur le point de vivre. Comme le dirais si bien mon grand-père, je vais bel et bien avoir la tête carrée!

En fin de semaine, j'aurai déjà un petit voyage qui me fera découvrir la ville d'Oxford, située près de Londres. Continuez à me suivre, je vous parlerai de mon arrivée en terre anglaise et de ce petit voyage qui risquera d'être très plaisant.

Sur ce je vous laisse, je crois que je vais me reposer un peu avant l'embarquement.