Voici mon journal de voyage en ligne. Suivez-moi dans mon aventure au Royaume-Uni.

Thursday, 26 January 2012

Réflexion sur mon voyage

Je vous ai déjà mentionné que je suis maintenant sans travail et le mois de janvier n’est pas le mois le plus favorable pour faire des recherches d’emploi. Ayant pigé dans mes économies et voyant la situation économique en Grande-Bretagne, j’en suis venu à prendre une décision : je dois revenir. Ça n’a pas été facile de décider de quitter, mais je me suis fait à l’idée. Je me dis aussi que j’ai eu la chance de passer près de 4 mois en Angleterre et je me considère chanceux d’avoir vécu cette expérience magnifique. Toute bonne chose à une fin, dit-on et c’est le cas de mon aventure en Europe. J’ai pris cette décision au début du mois de janvier, donc la date précise de mon retour sera le 3 février prochain. En fait, je me suis dit plus précisément qu’il valait mieux rester moins longtemps et pouvoir m’épanouir que de rester plus longtemps et compter mon argent tout le temps. Si mon voyage est écourté, alors je devrai profiter du temps qu’il me reste et faire des choses que je ne ferais pas normalement. L’une de ces choses a été le Ritz.
Moi à l'intérieur d'un taxi noir

Mon amie canadienne est venue me visiter ici à Londres pour 10 jours alors nous avons fait toutes sortes d’activités extraordinaires. Il y une journée en particulier qui a été très mémorable et je dirais que ç’a été le point culminant de mon séjour chez les Anglais. Le tout a commencé par une visite des classiques de Londres, donc le National Gallery, Westminster, le Victoria & Albert Museum et j’en passe. Mon amie et moi avons un point en commun qui malheureusement ne plaît pas énormément à mon porte-feuille, mais qui me plaît à moi beaucoup. Ce point, c’est le luxe. Donc, après avoir été chez Harrods où l’amie en question a fait l’achat de souvenirs et d’un parfum, nous nous sommes rendus au centre-ville de Londres, dans le coin de Whitehall. Nous avons tous deux visité le musée de la cavalerie qui présentait une exposition courte et pas très impressionnante, mais qui malgré tout était assez agréable. On présentait toutes sortes d’uniformes d’époques, donc j’ai bien aimé ce côté-là. Alors comme je le disais, étant donné que nous aimons le luxe et que je voulais me permettre une expérience comme celle-là au moins une fois pendant mon voyage, nous nous sommes par la suite rendus au Ritz Hotel – l’un des établissements les plus luxueux et prestigieux de Londres – pour y prendre le thé. C’était la première fois que je prenais l’un de ces taxis noirs qui caractérisent si bien la ville de Londres et nous tenions à en prendre un pour aller au Ritz. On m’avait déjà raconté qu’énormément de passagers peuvent entrer à l’intérieur et que malgré le fait qu’ils ont l’apparence d’être petits, ces taxis logent beaucoup. Je dois dire que c’est bel et bien vrai!
L'intérieur richement décoré du Ritz

Rendus au Ritz, tel des gens de la haute, nous nous sommes faites ouvrir la porte par le portier. Une Rolls-Royce  était stationnée devant notre taxi, donc c’était déjà très fancy  et à mon goût. Dès que nous avons mis les pieds à l’intérieur de l’hôtel, nous sommes devenus bouche-bée devant la splendeur du décor. C’était comme un rêve. J’avais préalablement écouté un reportage sur la BBC qui expliquait que le Ritz a inspiré les salles de première classe des  paquebots de luxe au début du siècle dernier et j’ai compris pourquoi. C’est vieillot, luxueux et tout simplement extraordinaire. J’avais déjà pris le thé plusieurs fois en Angleterre, mais jamais comme ça! Pour ajouter du caractère à l’ambiance, un pianiste professionnel était sur place et c’était même possible de lui faire des demandes spéciales. Nous nous sommes donc fait assigner une table et après que le serveur ait tiré notre chaise, nous nous sommes assis et avons regardé le menu. En matière de thé, je peux vous dire que nous avions le choix. Nous avons opté pour un classique qui nous plaît à tous les deux, donc du Earl Grey  nous a été servi. Le service au Palm Court du Ritz est tout simplement incroyable. Tout plein de serveurs sont à votre disposition et nul besoin d’attendre longtemps pour obtenir ce que l’on veut. Parfois, le seul fait d’avoir l’air de manquer de quelque chose suffit pour que quelqu’un s’arrête et vous demande si tout va bien. Vraiment j’ai été épaté. Nous nous sommes donc assis pendant environ 2 heures à manger des quantités presque illimitées de scones, gâteaux et sandwiches (et oui illimités, car dès que vous avez terminé, on vous en apporte plus).  Même si ce n’était que le thé et non un repas officiel, nous n’avions nullement fait pour que ce soit d’autre et ce pendant le restant de la soirée.
Moi qui prend le thé au Ritz

Par la suite, nous nous sommes rendus au cinéma pour voir un film que j’ai grandement apprécié : l’artiste. Nous avons eu beaucoup de plaisir à regarder ce film moderne, mais muet et en noir et blanc. L’histoire est si captivante qu’il n’est pas nécessaire d’entendre la voix des acteurs pour rester accroché. Vraiment c’était très bon et je souhaite que ce film remporte des Oscars.

C’était donc une journée fabuleuse et je vais m’en rappeler longtemps. Ah que je suis content d’être dans ce pays pour pouvoir profiter de belles expériences.

Sunday, 22 January 2012

Nouvel An et Hampton Court

 Je dois admettre que j’ai négligé ce blog dernièrement et tant de choses se sont passées depuis la dernière fois que j’ai écrit quoi que ce soit. Tout d’abord, il y a eu la célébration du Nouvel An et c’était vraiment grandiose. Le 31 décembre au matin, deux pensionnaires et moi sommes allés visiter Hampton Court Palace, le palais du roi Henry VIII. Le château était autrefois situé en retrait de Londres et de nos jours, plusieurs maisons et commerces se sont installé dans les alentours. C’est assez surprenant de voir un quartier résidentiel et puis tout d’un coup un palais historique se dessine devant nous. Le palais était certainement prêt pour la veille du jour de l’An, car une patinoire, un carrousel et de l’animation étaient présents sur le site.
Hampton Court Palace

Dans plusieurs endroits historiques en Angleterre on entend parler du roi Henry VIII. C’est un roi assez spécial, car il a eu six femmes différentes! C’est donc assez intéressant de pouvoir marcher dans un endroit avec une histoire aussi particulière. Comme vous vous en doutez bien, l’endroit est immense, donc il y a de quoi à visiter pour toute une journée.  Ce que j’ai énormément apprécié, c’est la présence de plusieurs acteurs qui animaient un peu le château. Nous avons même eu la chance de rencontrer le «roi» et la cour royale. C’était assez comique puisque nous devions nous agenouiller lorsque le roi était dans la même pièce que le publique. Il y avait même une démonstration de danse d’époque, donc c’était bien agréable à regarder.
Démonstration de danse et animation musicale

Bien que les nombreuses pièces du palais étaient plaisantes à découvrir, les jardins étaient très spéciaux. Tous les arbres parfaitement taillés avaient l’apparence de champignons verts. Il y a une chose que j’ai bien aimée dans les jardins d’Hampton Court et c’est le labyrinthe. Je suis parvenu à trouver le centre de celui-ci et j’ai bien aimé me perdre à travers les haies.
Les jardins d'Hampton Court

Ce que j’ai préféré d’Hampton Court, ce sont les pièces plus anciennes avec des gens qui montrent à quoi ressemblait le travail à l’époque d’Henri VII. Ce sont donc surtout les cuisines qui ont des démonstrations de ce genre et les foyers sont réellement en fonction et on fait cuire toutes sortes de choses. Vraiment, c’était très intéressant de voir tout cela.
Les cuisines du palais

Après la visite de ce palais, nous nous sommes rendus à Westminster sur la rive nord de la Tamise devant le London Eye. Chaque année,  les instants qui suivent le décompte du jour de l’An, Londres projette feux d’artifices grandioses. La ville est très reconnue pour cette démonstration et les images des feux d’artifices traversent la planète. Avant même de me rendre en Angleterre, j’avais prévu de voir cela de mes propres yeux et j’étais très content  d’être sur place. Par contre, je peux vous dire que l’attente était pénible. Pour être certains de voir quelque chose, donc d’avoir une bonne place, nous avons dû attendre un total de cinq longues heures pour 12 minutes de feux d’artifices. Mais je n’ai vraiment pas été déçu, c’était vraiment quelque chose. Chaque fois que Big Ben sonnait, des feux sortaient de la célèbre horloge comme si elle allait exploser. Des feux étaient également projetés de la roue du London Eye et c’était tout simplement beau et impressionnant. Quel moment magique! Je vais m’en rappeler toute ma vie, car je n’ai jamais vu d’aussi beaux feux d’artifices auparavant. Les rues de Westminster étaient fermées tellement il y avait du monde! La BBC estime qu’il y avait environ 250 000 personnes présentes pour cet événement. Vous comprendrez donc, que le retour à la maison a été très long et difficile. Nous sommes rentrés chez nous à 3 heures du matin tellement il y avait des gens! Donc, avant de reprendre le métro, j’en ai profité pour appeler ma famille au Canada pour leur dire que nous n’étions pas dans la même année. C’était assez comique.  
L'attente devant le London Eye